Terre d'Arnhem - Guide australie - Antipodes Travel

Terre d'Arnhem

Connectez-vous avec la culture aborigène, apprenez à jouer du « didgeridoo ». Randonnez dans le bush australien. Cherchez les trésors cachés dans les montagnes sacrées. Allez profiter des paysages côtiers, en bateau ou les pieds dans le sable. La Terre d’Arnhem a beaucoup à vous offrir, laissez-vous tout simplement séduire !

Histoire

Situé dans le Territoire du Nord, la Terre d’Arnhem s’étend sur 97 000 km² entre le Parc national de Kakadu, la mer d’Arafoura et le Golf de Carpentarie. C’est le territoire du peuple aborigène Yolngu depuis plus de 60 000 ans.

Bien avant l’arrivée des Européens, les archives indiquent que les Macassans d’Indonésie ont voyagé le long de la côte d’Arnhem pour récolter des trépangs (bêche-de-mer). Ils auraient été les premiers étrangers à établir un contact avec les groupes aborigènes du littoral. Les Hollandais les ont ensuite succédés dans les années 1600 et c’est d’ailleurs au navire néerlandais Arnhem que le territoire doit son nom.

Cependant, ce n’est qu’au XIXe siècle que les Européens ont réellement commencé à s’implanter dans la région. Dans les années 1840, Ludwig Leichhardt faisait partie des pionniers à avoir traversé la Terre d’Arnhem à la recherche de plaines pastorales fertiles. Vers la fin du XIXe jusqu’au début du XXe, la contrée accueillait de plus en plus de fermes d’élevage, de carrières et de zones de chasse.

Découvrir Arnhem Land

Un bastion de la plus ancienne culture vivante du monde

Plusieurs endroits permettent de découvrir toute la richesse de la culture aborigène. Tout à l’ouest de la Terre d’Arnhem, passée la rivière après Kakadu, faites un arrêt à Gunbalanya. Rendez-vous au Centre d’art et d’artisanat d’Injalak pour admirer les peintures et les paniers traditionnels. Le Mont Borradaile au nord-ouest recèle une riche collection de gravures rupestres dépeignant les croyances des anciens peuples. Vous pouvez y voir le fameux Serpent arc-en-ciel, qui symbolise le « Temps du Rêve ».

Sur la péninsule de Gove, à la lisière de la ville de Nhulunbuy, se trouve un autre centre de haute importance dédié aux communautés de Maningrida et d'Yirrkala. Des guides aborigènes mènent souvent des excursions culturelles pour une immersion totale dans leur monde. Après avoir enrichi vos connaissances, allez vous relaxer sur les plages immaculées où des eaux cristallines appellent à la baignade.

Un paradis de la faune exotique

La Terre d’Arnhem est une région sauvage et préservée, où la faune et la flore prolifèrent en toute liberté. L’un des plus grands prédateurs d’Australie, le crocodile marin, rode le long des côtes, mais également dans les plans d’eau douce. Le dugong et les tortues marines font aussi partie des créatures exceptionnelles qui peuplent la zone côtière. Vous aimez observer les oiseaux ? Réjouissez-vous, des centaines d’espèces d’oiseaux fréquentent la Terre d’Arnhem, pour ne citer que le martin-pêcheur à dos bleu, la grue brolga, le jacana, l'oie « magpie » et le jabiru.

Explorez la Péninsule de Cobourg

Si vous voulez vous déconnecter du monde, mettez le cap sur la Péninsule de Cobourg. Très peu de personnes habitent la contrée, de même il n’y a pas beaucoup de touristes. C’est le pied-à-terre idéal pour se ressourcer en profitant d’une séance de pêche solitaire, ou tout simplement en farnientant sur la plage. La péninsule abrite les ruines du Victoria Settlement à Port Essington, qui indiquent le passage des colons britanniques dans les années 1800.

Informations pratiques

Quand visiter ?

La Terre d’Arnhem accueille les touristes toute l’année. Si vous n’avez pas peur de vous mouiller, la saison des pluies (de novembre à avril) est un bon moment pour voir la nature à son apogée. Attention, des inondations peuvent bloquer certaines routes et un cyclone est toujours à prévoir. Prenez le temps de consulter la météo et de vérifier l’état des voies avant de partir. La période sèche apporte un climat plus modéré, avec moins d’humidité et il fait un peu plus frais la nuit.

Comment se déplacer ?

Pour visiter la Terre d’Arnhem, il vous faut un véhicule privé ou bien vous inscrire à un circuit guidé. Vous trouverez des services de location de voiture à Gove, à Darwin et à Katherine. La région étant une zone protégée, vous devez demander un permis auprès du Northern Land Council et/ou de la Dhimurru Aboriginal Corporation, en fonction des territoires que vous souhaitez explorer.

Comment s’y rendre ?

Jabiru et Nhulunbuy sont les meilleurs points de départ pour visiter la Terre d’Arnhem. Chaque jour, des vols pour Nhulunbuy partent de Cairns et de Darwin. Si vous préférez les voyages terrestres, la région est desservie par la Central Arnhem Road, qui rejoint la Stuart Highway au sud de la ville de Katherine. En partance de Darwin, il y a 253 km de route à parcourir pour arriver à Jabiru, via l’autoroute d’Arnhem. Si vous venez du sud, empruntez l’autoroute de Kakadu.

Que faire à Arnhem Land ?

  • Visiter le Centre d’art et d’artisanat d’Injalak
  • Partir en randonnée au Mont Borradaile
  • Se détendre sur les plages de Nhulunbuy
  • S’initier à la pêche au gros autour de l’île de Groote Eylandt
  • Découvrir les ruines du Victoria Settlement à Port Essington, etc.
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Chris de "Antipodes Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+61 478 053 640