Parc National de Kakadu - Guide australie - Antipodes Travel

Parc National de Kakadu

Popularisé par le film culte « Crocodile Dundee », le Parc national de Kakadu se situe à quelques heures seulement de Darwin. C’est la plus grande réserve protégée d’Australie, mais aussi la plus riche en écosystèmes. Sans oublier sa collection de peintures rupestres, Kakadu vaut le détour pendant un road-trip dans le Top End.

Kakadu, une terre d’histoires

La présence des hommes dans la région de Kakadu remonte à plus de 40 000 ans. On retrouve dans de nombreuses grottes du parc des peintures et pictogrammes provenant des cueilleurs chasseurs du Néolithique et des peuples aborigènes. Ces trésors archéologiques et ethnologiques, en plus de la diversité naturelle, ont joué un rôle majeur dans l’inscription du Parc national de Kakadu au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981.

Visitez les sites de Nourlangie et d’Ubirr Rock pour admirer certaines des plus belles peintures rupestres de Kakadu. Puis, si vous voulez apprendre davantage sur la culture aborigène, faites un tour dans les centres culturels de Bowali (près de Jabiru) et de Warradjan (près de Cooinda). La galerie Marrawuddi est une autre halte intéressante pour voir des œuvres d’art aborigènes et se procurer des souvenirs. En outre, le Parc national de Kakadu est la porte d’entrée vers les terres d’Arnhem : le foyer du peuple Yolngu qui détient l’une des plus anciennes cultures du monde.

Découvrir le Parc national de Kakadu

Le Parc national de Kakadu conserve dans ses 20 000 km² de superficie un gigantesque patchwork de paysages. Partant des mangroves aux forêts tropicales, puis des savanes aux plaines inondées, en passant par des escarpements rocheux et des cascades vertigineuses, la nature offre un spectacle extraordinaire aux passionnés de terres sauvages.

Vivez des expériences variées

Ici, il y a de la place pour toutes sortes d’aventures ! Partez à la découverte des chutes d’eau de Twin Falls et de Jim Jim Falls, au pied desquelles vous pouvez vous baigner dans une piscine naturelle. Enfoncez-vous dans les forêts de la zone de Mary River pour contempler d’autres chutes d’eau jaillissantes pendant la saison humide. Lorsque le climat s’assèche, les cascades deviennent de simples trous d’eau étincelants. Ajoutez une étoile à votre palmarès de randonneur en arpentant le rocher Ubirr. Depuis le sommet, vous obtiendrez une vue à 360° sur le Parc national de Kakadu. Surtout, ne manquez pas la promenade en bateau sur le Yellow waters pour voir les crocodiles.

Une faune splendide

Oiseaux des marais et oiseaux migrateurs foisonnent dans le parc. Comptez entre autres des oies sauvages, des aigles de mer à ventre blanc, des cormorans, des jabirus, des ibis et des grues brolgas. Explorez avec prudence les zones marécageuses, car elles abritent des crocodiles d’eau douce et d’eau de mer. Pour voir les wallabies, il faut vous rendre dans la partie la plus escarpée de la réserve. Par chance, au cours de votre visite, vous rencontrerez des espèces uniques, comme la tortue Chélodine ou le python d’Oenpelli.

Les créatures sauvages pouvant être hostiles, adoptez des pratiques d’observation sûres. Généralement, des panneaux vous avertissent des dangers. Respectez-les, ne vous approchez pas trop des animaux et n’essayez pas de les nourrir.

Poursuivez votre épopée le long du Nature’s way

Partant de Darwin, la piste du Nature’s Way permet de découvrir toute la beauté de l’Australie sauvage, la culture aborigène et l’histoire des pionniers. Passant par le Parc national de Kakadu, elle traverse également le Parc national de Litchfield réputé pour ses cascades et ses termitières géantes, et le Parc national de Nitmuluk où les gorges de Katherine attendent les amateurs de canoë. Le long de cette route, les paysages se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Avis aux amoureux de photo.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Principale base d’approvisionnement du parc, Jabiru se situe à environ 250 km de Darwin. En voiture, vous y parviendrez en trois heures environ en empruntant les routes goudronnées d’Arnhem. Attention, une fois entré dans la zone du parc, certaines pistes, notamment les chemins vers les cascades de Twin Falls et Jim Jim Falls ne sont praticables qu’en 4x4 (les autres types de voiture sont interdits).

Quand visiter ?

Ouvert toute l’année, le Parc national de Kakadu offre des décors très différents au fil des saisons :

  • La saison sèche commence en avril et se termine en octobre. C’est le moment le plus opportun pour les excursions en famille, et forcément la période où la réserve enregistre sa plus haute fréquentation. Toutes les attractions sont accessibles et il y a de nombreuses visites guidées. Vous aurez également l’occasion de contempler les oiseaux migrateurs se regrouper autour des billabongs durant cette saison.
  • La saison humide s’étend de novembre à mars. Pendant cette période, la végétation colore les paysages d’un vert luxuriant, tandis que les masses d’eau se renouvellent dans les plaines. Des inondations se produisent souvent après les grands orages. Il y a moins de touristes dans le parc et certaines attractions telles que Yellow Waters ou Nourlangie sont fermées.

Tarifs

Le prix d’entrée au Parc national de Kakadu varie en fonction des saisons :

  • Pendant la saison sèche : le billet coûte 40 AUD pour un adulte et 20 AUD pour un enfant de 5 à 15 ans. Les enfants de moins de 5 ans entrent gratuitement.
  • Pendant la saison humide : le tarif est de 25 AUD pour un adulte et 12,5 AUD pour un enfant.

Vous pouvez acheter les pass auprès de l’Office du tourisme de Darwin, sur Internet ou bien une fois à l’intérieur du parc au Centre des visiteurs de Bowali. Les tickets sont valables pour une semaine et sont régulièrement contrôlés par les Rangers.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Chris de "Antipodes Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+61 478 053 640