Uluru - Guide australie - Antipodes Travel

Uluru

Rendez-vous dans l’Outback australien pour admirer ce monolithe de grès, majestueux au beau milieu du désert. Uluru impressionne par son immensité et sa beauté écarlate sous la lumière du soleil. Découvrez également les légendes qui l’entourent, renvoyant directement aux origines de la Terre.

Histoire

Le monolithe d’Uluru, aussi appelé « Ayers Rock », est une figure bien connue dans le Territoire du Nord en Australie. Selon les scientifiques, ses origines remontent à 500 millions d’années, soit à peu près au même moment que la formation du continent.

Pour les aborigènes Anangu, c’est un site sacré, spirituellement lié au Temps du Rêve et à la Création du monde. Dans la tradition, Uluru constitue en quelque sorte le noyau d’une roue, autour duquel des lignes imaginaires rayonnent à travers toute l’Australie. Les ancêtres des Anangu l’utilisèrent comme une carte des naissances, des guerres et des décès. Jusqu’à aujourd’hui, les descendants des aborigènes défendent Uluru avec verve afin d’honorer l’esprit originel des lieux et les traditions qui lui sont associées. Ainsi, depuis octobre 2019, il est officiellement interdit de grimper sur le rocher, les visites et activités autour restent, quant à elles, possibles.

Découvrir Uluru

Uluru appartient au Parc national d'Uluru-Kata Tjuta, qui est aujourd’hui classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour vous acclimater à l’environnement, l’histoire et la culture dans l’Outback australien, visitez tout d’abord le Centre culturel d'Uluru-Kata Tjuta. Découvrez les traditions Anangu, les inma (chants cérémoniels), ainsi que les Tjukurpa ou les légendes sur la Création du monde. Ainsi, lorsque vous atteindrez Uluru, outre sa beauté, vous ressentirez pleinement sa magie.

Uluru, une merveille de la nature

Uluru est le plus grand monolithe de grès de la planète. Il mesure 9,4 km de circonférence et 346 m de hauteur. Vous trouverez souvent des photographies de ce géant de la nature dans les guides de voyage en Australie, mais sachez-le, l’impact est beaucoup plus frappant lorsque vous le voyez en vrai. Son envergure, associée à son relief singulier, éclipse tout ce qu’il y a autour. Tandis que ses teintes changeantes du lever au coucher du soleil, allant du brun à l’orange, puis du rouge au gris, composent des vues envoûtantes.

Il existe différentes façons de profiter de la beauté du rocher sacré. Six chemins de randonnée longent Uluru. Certains vous emmènent dans les grottes de la tribu des Mala, les ancêtres des Anangu. Vous pouvez également participer à des excursions à moto, en segway ou en chameau. Si votre budget le permet, offrez-vous un vol panoramique au-dessus d’Uluru pour obtenir une vue d’oiseau inoubliable.

Le soir, il est possible de camper dans les environs. Profitez-en pour admirer la gigantesque installation artistique « Field of Light » de l’artiste Bruce Munro. À la tombée du jour, lorsque l’obscurité s’installe, 50 000 lumières alimentées par des batteries solaires s’allument sur une surface correspondant à sept terrains de foot ! Après ce spectacle bluffant, découvrez le plaisir de dîner au pied d’Uluru, à la belle étoile.

Visitez également Kata Tjuta

Auparavant nommé « The Olgas », le massif de Kata Tjuta est tout aussi impressionnant qu’Uluru. Il se situe à seulement une demi-heure du monolithe. Kata Tjuta se traduit par « plusieurs têtes » dans la langue Pitjantjatjara. En effet, le site est constitué de 36 dômes d'arkoses en inselbergs. Certaines parties sont interdites à la visite en raison de leur caractère sacré, mais les touristes peuvent emprunter deux sentiers balisés pour jouir des panoramas splendides sur le massif.

Faune et flore

Le Parc national d’Uluru Kata Tjuta abrite une biodiversité remarquable. Surveillez où vous mettez les pieds, plus de 70 espèces de reptiles rodent dans ces terres désertiques : le lézard Ngiyari ou le diable épineux, le Lungkata ou le lézard à langue bleue, etc. Il y a en outre 21 mammifères indigènes et plus de 170 espèces d’oiseaux à découvrir, parmi lesquels figurent : le lièvre-wallaby Mala, le Mirilyirilyi, le Mulgara à queue brosse (de la même famille que le diable de Tasmanie), etc.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Pour arriver rapidement à Uluru, prenez un avion à destination de l’aéroport d'Ayers Rock situé à un peu plus de 20 km au nord du rocher. Sur place, vous avez accès à une navette quotidienne pour rejoindre le Parc national de d'Uluru-Kata Tjuta.

La ville la plus proche d’Uluru est Alice Springs, à 450 km au nord-est, où vous pouvez embarquer dans un bus de tournée pour atteindre le monolithe. Le trajet dure environ cinq heures. Il n’existe pas encore de train pour Uluru. Si vous envisagez de voyager avec votre propre voiture depuis Alice Springs, il faut emprunter les autoroutes goudronnées Stuart et Lasseter. Quatre stations-service sont disponibles le long du chemin.

Quand visiter ?

Uluru et le parc national sont accessibles toute l’année. Attention toutefois, les températures dans le désert australien dépassent les 40 °C en été. Les insectes pullulent également pendant cette saison et peuvent gâcher vos nuits, même si vous utilisez une moustiquaire. La période la plus recommandée pour visiter Uluru est l’hiver, entre mai et octobre. Vous profiterez de journées plus douces et ensoleillées, mais préparez-vous à un froid glacial durant la nuit. Portez des vêtements chauds pour vos sorties au lever ou au coucher du soleil, ces moments étant les meilleurs pour contempler les changements de couleurs du monolithe.

Tarifs

Un pass de trois jours au Parc national d'Uluru-Kata Tjuta coûte 25 Dollars australien. Les enfants de moins de 16 ans ne payent pas de frais d’entrée.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Chris de "Antipodes Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+61 478 053 640